Se lancer dans le digital : les 5 principaux risques

Le digital devient incontournable dans tous les secteurs d’activité. On ne compte plus, ces dernières années, les initiatives de l’Etat, des collectivités territoriales, des fédérations et associations professionnelles pour inviter les entreprises à se lancer, pour leur faciliter la transition vers cet univers tout à fait nouveau. Il devient donc indispensable de prendre le tournant et de faire ses premiers pas pour se transformer et intégrer les nouveaux usages, les nouvelles technologies à votre activité. Si cette transformation ne cache pas ses promesses, elle n’en comporte pas moins des risques. Nous nous proposons de vous aider à les identifier afin de pouvoir mieux les contourner.

Risque n° 1 : Y passer beaucoup - trop - de temps

Être patron d’une petite entreprise signifie souvent avoir peu de temps à consacrer à autre chose que votre cœur d’activité, c’est d’ailleurs pour ça que vous digitaliser demande un effort si particulier. Et vous avez raison d’être vigilant. Maintenir votre présence sur le web peut vite devenir énergivore et extrêmement chronophage. Il y a une chose essentielle à retenir : être performant, demande un certain investissementNotre conseil : Prenez soin de définir ce que vous attendez du digital et le temps que vous êtes prêt à lui consacrer pour choisir avec soin là où vous allez dépenser votre énergie, ne pas vous éparpiller.

Risque N°2 : Exploser votre budget

Le digital a la réputation d’être bon marché… voire gratuit. En tant qu’utilisateur, depuis l’avènement d’internet, nous avons accès à de plus en plus de choses gratuitement : information, services, etc. On en oublie presque qu’il faut bien que quelqu’un paie ! Et ce sont les entreprises, par la publicité principalement.

À quelques centimes le clic, les tarifs sont très attractifs, mais entre le clic et la conversion, il y a souvent beaucoup de déperdition… Et le prélèvement automatique récurrent de petites sommes fait qu’on ne se rend pas bien compte que ça commence vite à faire un petit budget !

Notre conseil  : Prenez soin de bien optimiser les campagnes et le tunnel de transformation pour ne pas jeter votre argent par les fenêtres

Risque n°3 : Être déçu par le retour sur investissement

Une activité digitale non coordonnée ou mal choisie va non seulement vous demander un investissement sur chacun des leviers que vous aurez activés mais aussi certainement vous décevoir fortement quant au résultat.

Par exemple, un site internet, seul, risque fort de ne pas vous amener tous les clients espérés : un site internet, c’est comme une maison au milieu de nulle part, il faut construire la route qui y mène pour espérer y faire venir du monde.

Notre conseil : Avant de vous lancer, prenez le temps de définir vos objectifs et choisir avec soin le ou les leviers qui peuvent y répondre ainsi qu’à l’investissement nécessaire pour les atteindre.

Risque n°4 : Croire que les technologies digitales ne servent à rien

Si vous vous êtes lancé, par exemple, sur facebook, prenez le temps de publier régulièrement du contenu de qualité et que, malgré tous vos efforts, le nombre d’abonnés ne décolle pas, la conclusion que le digital ne vous sert à rien devrait assez rapidement venir vous chatouiller le nez. Et c’est bien naturel. Plus généralement, si vous vous lancez sur le web, que vos objectifs ne sont pas atteints malgré le temps et l’argent investis, vous avez toutes les raisons de penser ça.
Et pourtant…

Et si c’était simplement que vous n’aviez pas investi vos efforts au bon endroit ? Peut-être que les opportunités pour votre entreprise sont ailleurs ?

Notre conseil : ne vous lancez pas sur les réseaux sociaux, la création d’un site internet ou autre pour de mauvaises raisons. Prenez le temps de bien définir vos objectifs, ce sont eux qui vous permettront de faire les bons choix, d’identifier les bons leviers, pour votre entreprise, selon vos attentes.

Risque n°5 : Croire que les technologies digitales ne sont pas faites pour vous

Si, par exemple, vos clients ne sont pas sur les réseaux sociaux ou que vous n’avez pas besoin de développer votre clientèle, vous pouvez rapidement en arriver à la conclusion que le digital n’est pas fait pour vous, qu’il ne peut rien vous apporter. Et pourtant, les réseaux sociaux, la publicité, les sites web ou eCommerce ne sont que la face émergée de l’iceberg. Les technologies digitales ont certes transformé les usages des clients et permettent de créer ou garder plus facilement le contact grâce mais pas que ! Elles offrent également des trésors d’opportunités pour optimiser vos process, recruter, etc.

Quels que soient vos objectifs, il y a de fortes chances que le digital puisse vous aider. Alors, vraiment, laissez-lui une chance.

Notre conseil : Consultez notre article sur le panorama du digital qui vous permettra d’avoir une vue d’ensemble de ce qu’il couvre et confrontez-le à vos objectifs. Il y a toutes les chances pour que le digital puisse vous apporter quelque chose.

N’hésitez pas à faire notre entretien conseil pour vous aider dans cette démarche !

A lire également